GURUS Cloud Connect Ep. 1
Transformation numérique au Québec

 

Qu’est-ce que c’est la transformation numérique et est-elle essentielle pour les entreprises ? Dans le premier épisode en français de GURUS Cloud Connect, nous analyserons cette notion de digitale au Québec avec le fondateur de GURUS Solutions, Martin McNicoll ainsi que Dominique Fréchette, le Directeur Général de GURUS Solutions et Alexandre Dufour, la responsable du développement des affaires chez GURUS Solutions.

Les sujets abordés dans l'épisode

Qu’est-ce que c’est la transformation numérique ?
Quelles sont les difficultés qui amènent les entreprises au numérique ?
C’est quoi l’intelligence artificielle pour un logiciel comptable ?
Est-ce qu’une entreprise doit transformer leur modèle d’affaires ?
L’intelligence artificielle liée à un logiciel comptabilité

La transformation numérique, restera-t-elle ?

La sécurité de données en digitale

Parlez à un expert de la technologie cloud et la transformation numérique

 

Résumé de l’épisode

Le premier épisode en français de GURUS Cloud Connect montre aux personnes à l'écoute la transformation numérique au Québec. A notre époque, si une entreprise ne transforme pas leur modèle d’affaires en numérique, elle est déjà en retard. Soit vous avancez avec le temps et choisissez un système digital pour aider avec vos processus opérationnels, soit vous risquez de disparaître. Notre équipe vous explique.

Les éléments importants de l'épisode

 

La définition de la transformation numérique

C’est un terme assez générique utilisé par une entreprise qui veut moderniser une ou plusieurs parties de ses infrastructures TI. Quand nous parlons avec une entreprise qui veut entamer une transformation numérique, nous entendons souvent deux mot-clés : automatisation, révision de processus d’affaires.

Sans un bon logiciel numérique, les entreprises deviennent de moins en moins efficaces et il y a souvent des problèmes d’obtenir les ressources humaines, alors face à l'élimination de leur système, les entreprises ne sont plus en contrôle.

Les entreprises dans le secteur B2B et B2C devraient changer

Les modèles d’affaires changent à grande vitesse. Même votre épicerie est en train de se transformer sous le nez du public. Par exemple, IGA, une épicerie globale avec des supermarchés au Québec a complètement changé son modèle.

Aujourd'hui, les consommateurs ne marchent plus dans les allées, maintenant la plupart des gens achètent leur épicerie en ligne. Chez IGA ils offrent aux clients l’opportunité de faire livrer leur épicerie directement de l'entrepôt en évitant le magasin.

Avec Voilà par IGA, les produits viennent de l'entrepôt à chez vous sans être dans un camion pendant des heures. Cette transformation offre l’opportunité aux boutiques locales d'atteindre un plus grand nombre de gens.

Créer un seul langage entre départements

Chaque département dans une entreprise parle différemment (du marketing à l'équipe de ventes passant par l'entrepôt). Par contre, tout le monde parle la langue financière. C'est le seul aspect en commun entre tous les départements d’une entreprise.

Une fois cette fondation de langage mise en place, on commence à équilibrer les concepts de fonctionnalité et collaboration.

En B2B une équipe de ventes et une équipe de finance qui partagent le même système d'information de clients ont une meilleure fondation pour mieux servir les clients.

Par exemple, quand un client appelle le représentant de développement d’affaires avec une plainte, le vendeur peut vite vérifier dans le système et voir tout de suite l’avertissement que le paiement est en souffrance depuis 90 jours, d'où vient le mauvais service.

Dans un système déconnecté qui n’a pas une bonne fondation, le vendeur doit raccrocher, parler au financier, faire des recherches et conclure que le client a eu des mauvais services, ce qui explique son paiement en souffrance. Pas du tout la même dynamique.

Le buzz autour de l'intelligence artificielle

L’intelligence artificielle a été dessinée pour détecter les anomalies. Par exemple, une compagnie qui vendait normalement entre 1 et 10 produits par jour, a vendu soudainement entre 20 et 30 produits. L’IA va alerter le gestionnaire qui va voir ce qui se passe avec l’anomalie et va s'apercevoir qu’il y aura un événement spécial et il faut en commander plus.

Il y a pleines de choses qui arrivent, mais l’IA peut alerter de quelque chose en spécifique qui peut montrer qu’il y aura plus de demande. Cela aidera aussi les entreprises dans les projections, sans demander l’expertise.

Ça arrive souvent que les entreprises voient que leur ERP ne peuvent pas fonctionner en silo alors ils ont besoin d’analyser et de comprendre leur information qui arrivent de plusieurs endroits et systèmes. C’est dans ces situations-là que l’IA devient de plus en plus populaire.

Les 4 facteurs à savoir avant de transformer une entreprise

Quand une entreprise commence à réfléchir à la transformation, il y a 4 facteurs à considérer : le processus, les gens, les données, et la technologie. Très souvent, les gens ne pensent qu'à la technologie, mais il faut absolument savoir que c’est qu’un seul rang dans la transformation numérique.

Avant de demander un nouvel outil, il faut se demander si les autres choses au-dessus ont besoin d'être réévaluées. Parfois quand on lance un projet numérique, on rencontre les équipes dans une entreprise qui vont faire partie du projet et c’est la première fois qu’ils se parlent.

Pour être efficace, il faut collaborer.

La transformation numérique : maintenant ou jamais

Les entreprises qui n’ont pas un système numérique, existent à peine. Même les plus petites entreprises ont des paiements électroniques et doivent payer leurs fournisseurs en ligne. Souvent c’est un besoin minimal, mais toujours numérique.

Regardons-nous les taxis qui acceptent maintenant les cartes. Avant c'était une industrie qui acceptait seulement la monnaie. Si les chauffeurs ne se sont pas transformés pour accepter les cartes, ils auront vu une grosse baisse en clients.

C’est clair que la transformation numérique est là pour toujours. De toute manière, pour attirer des nouveaux employés, cette nouvelle génération de travailleurs, on doit avoir des outils qui font partie de l’air qui nous sommes.

La sécurité au lien de digital

La grande question quand une entreprise se transforme au numérique : comment peut-on s’assurer de ne pas être vulnérable aux cyber attacks, hacking, etc. ?

Déjà, la première erreur vue dans les entreprises c’est de se réinventer la roue. Ce qu’on doit vraiment faire c’est acheter une solution SaaS. On dit aux gens, servez-vous de fournisseurs qui ont déjà inclus ce niveau de technologie dans leur équipement et puis, suivez des bonnes pratiques.

On devrait pas prendre de raccourci avec la technologie pour la sécurité. Informez-vous et éduquez-vous à la sécurité, les rôles et les responsabilités.

Comment transformer votre entreprise ?

D’abord, se poser la vraie question, est-ce que le problème est organisationnel ou opérationnel ? Gestion de changement en premier.

Après, est-ce que c’est parce que je n’ai pas fait la mise à jour du système ou c’est parce que mon système est complètement désuet ?

Finalement, on va avoir une session de découverte pour voir quels sont les vrais pain points.

Plus tard dans le processus, après la session de découverte, on va donner le devoir au client, on va leur demander d' identifier 3 aspects, 3 besoins qu'ils essaient d’atteindre.

Pourquoi trois? Quand on va attaquer le problème on va avoir plusieurs conversations, puis 3 besoins, c’est une bonne façon de garder toujours l’esprit de la raison d'être du projet.

Le retour sur l’investissement

La transformation numérique est un retour sur l’investissement, nous aux GURUS Solutions, on a les clients au Canada et aux Etats-Unis. Les clients américains nous appellent avec une compréhension plus mature de leur retour sur investissement, ce qu’ils investissent dans leur ERP.

Au Québec, c’est une histoire différente. Les gens voient plutôt la transformation numérique comme une dépense.

Néanmoins, on voit une évolution. Aujourd'hui, il faut absolument parler de l’importance de différents systèmes, des applications que les entreprises ont développées à travers leur croissance. Puis de revenir en arrière et de se questionner que maintenant on a quinze outils, quel est l'investissement nécessaire pour les remplacer par trois systèmes ou même un système.

Soit les gens prennent un ERP car ils savent que leur entreprise va peut être disparaître s’il n’y a pas une bonne transformation numérique en place. Soit les entreprises ne savent pas trop la valeur d’un système numérique et ils ne savent pas trop ce que ce système va leur amener.

Au Québec, de plus en plus d’entreprises réalisent qu'elles sont en retard par rapport à la transformation numérique dans leur modèle d’affaires. Donc, ils arrivent aux consultants un peu en panique avec des besoins car ils sont dans la limite de leur solutions et l’entreprise doit s’impliquer.

Avec la transformation numérique, il faut commencer plus tôt que plus tard. Et quand c’est devenu l’urgence, c'est déjà trop tard.

Nouvelles et Événements

Blogue

  • déc 12

    Comparatif des meilleurs outils logiciels de planification des ressources de l'entreprise (ERP)

  • déc 13

    Entrepôt de données et base de données : Quelles différences?

Restez en contact