L’intelligence d’affaires pour les dirigeants d'entreprise

 

De nos jours, il est rare de trouver une hiérarchie d'entreprise qui ne comprenne pas une équipe de direction ou de conseil d'administration. En fait, la plupart des organisations ne se limitent pas au PDG et au directeur financier. Il y a maintenant un Directeur Exécutif, un Directeur Technique, un Directeur Marketing, un Directeur Commercial etc.

Les grandes entreprises comptent sur leur équipe de direction pour les tenir au courant des processus cruciaux de l'entreprise afin de rester à flot et d'avoir une longueur d'avance sur la concurrence. Les finances, les employés, les clients, les projets et la rentabilité sont autant d'éléments essentiels d'une entreprise qui nécessitent une attention constante. 

Cependant, si un cadre de haut niveau ne sait pas comment interpréter les données, comment une entreprise peut-elle se développer et croître ? Par exemple, le rôle du directeur financier est d'évaluer des données cruciales pour garantir une rentabilité et des revenus élevés.

Le directeur général, quant à lui, est responsable des projets et des opérations quotidiennes, ce qui l'amène à analyser les performances des projets et la productivité des employés. 

Sans la capacité de découper ces données, comment une organisation peut-elle envisager le succès et la croissance? 

Demandez plus d'informations sur l'intelligence d’affaires pour les dirigeants d'entreprise
 

 

L'intelligence d’affaires a souvent été négligée en tant que solution à la plupart, voire à la totalité, des problèmes des entreprises. Les données, les rapports et les analyses sont des ingrédients fondamentaux d'une entreprise pour suivre les progrès, l'innovation et même les facteurs de déclin. Sans l'outil adéquat pour intégrer toutes ces informations dans une description chronologique, elles ne représentent qu'un amas de chiffres et de mots inutiles.

 

Garder une longueur d'avance ou prendre du retard

Lorsqu'il s'agit d'intelligence d’affaires, c'est le plus souvent le manque de compréhension de la veille stratégique et de l'analyse des données qui fait hésiter les dirigeants à aller de l'avant. Pour ce qui est de relever de nouveaux défis et de trouver des solutions technologiques adéquates, les dirigeants n'ont tout simplement pas le temps. Ils sont plus concentrés sur les questions urgentes qui ont des conséquences urgentes, ils laissent au service informatique le soin de déchiffrer les rapports complexes et de trouver des solutions pour le développement.

Avantages de l'intelligence d’affaires

  • Prise de décision éclairée : obtenez une compréhension globale des données afin de prendre des décisions éclairées;
  • Efficacité et gain de temps : automatisez les processus de rapports complexes, ce qui permet aux dirigeants et au service informatique de gagner un temps précieux;
  • Rentabilité : malgré l'investissement initial, réalisez des économies à long terme en optimisant les opérations et en améliorant la gestion financière;
  • Amélioration du potentiel de croissance : opportunité de croissance grâce à des informations fondées sur des données;
  • Adaptabilité : équipez les employés avec des outils et des connaissances nécessaires adapter aux nouvelles technologies.

Avant l'intelligence d’affaires

La meilleure façon de comprendre le concept de l'intelligence d’affaires est de raconter une histoire.

Oliver Stone, directeur exécutif, gère les activités quotidiennes de Mitchell & Associates. Une entreprise de taille moyenne d’environ 80 employés. Même s’il dispose d'une base solide avec un ERP, la gestion des multiples saisies de temps est devenue difficile.

L'un des principaux indicateurs clés de performance (KPI) sur lequel M. Stone doit se concentrer est le taux de facturation, c'est-à-dire le montant des bénéfices générés par les projets des clients. Ces données sont saisies dans des "entrées de temps" qui fournissent le ratio facturable. 

L'ERP de l'entreprise a fait des merveilles pour le chef d'exploitation, mais les limites sont apparues lorsque le volume des saisies de temps a dépasser 6000. Gérer les recettes quotidiennes et veiller à ce qu'il y ait suffisamment de projets et de personnel sont des tâches cruciales qui nécessitent une analyse détaillée.

M. Stone a découvert qu'au cours de l'été, le ratio employés/projets était déséquilibré, le travail étant insuffisant. Toutefois, la charge de travail s'est normalisée en septembre. En l'absence de données historiques, il ne pouvait pas confirmer si cette tendance était récurrente, ce qui compliquerait la planification future.

L'ERP fournissait des analyses quotidiennes et mensuelles, mais ne sauvait pas d’historiques de données. Pour aller de l'avant vers une croissance d’entreprise, M. Stone a réalisé qu'une plateforme d’intelligence d’affaires était la seule solution.

 

Après l'intelligence d’affaires

L'intelligence d’affaires pour les cadres comme le directeur de l'exploitation Oliver Stone peut être un outil essentiel, non seulement pour prédire les tendances futures, mais aussi pour avoir accès à un entrepôt de données ce qui facilite les prises de décisions.

L'embauche parfaite

Au début de l'année, M. Stone devait déterminer le moment le plus opportun pour engager de nouveaux avocats. Afin d'être bien préparé pour la période la plus achalandée de l'année, il devait prendre en compte leur expérience et la durée de leur formation. Grâce à sa nouvelle plate-forme d'intelligence d’affaires, il a pu consulter les historiques de données et déterminer que septembre était le mois le plus occupé de ces dernières années.

Ceci dit, il devait commencer à recruter de nouveaux employés dès le mois de mars le temps qu'ils soient aptes à contribuer à de nouveaux projets dès le mois de septembre, considérant qu'il faut environ six mois de formation.

L'entrepôt de données d'intelligence d’affaires a démontré qu'il fallait être patient, car dès la fin de l'été, la charge de travail a repris. La réduction du nombre des demandes des clients a permis à l'entreprise de consacrer plus de temps à la formation de ses employés pour les préparer pour les projets à venir.

Analyse approfondie

Un outil de d'intelligence d'affairs permet aux utilisateurs d'avoir une visibilité complète grâce à des graphiques personnalisés des périodes journalière, hebdomadaire ou mensuel. Ces résultats peuvent être segmenter en tableau comparatif facile. 

Grâce à ces graphiques, quelqu'un comme Oliver Stone peut consulter les heures de travail de chacun de ses employés et identifier les employés les plus performants. Il peut également gérer l'avancement des projets en fonction des saisies de temps afin d'améliorer l'efficacité de la main-d'œuvre.

Même si ceci peut sembler comme une méthode invasive, elle met en évidence les forces et les faiblesses de l'entreprise. Y a-t-il trop d'employés et pas assez de travail ? Sont-ils en cours de formation ? La faiblesse des recettes est-elle due au fait qu'un plus grand nombre de débutants travaillent à un taux horaire inférieur ?

Gain économique de base

Le but premier d'une entreprise est d'être rentable. Sans nouveaux revenus, elle ne survit pas.

L'intelligence d’affaires aide les dirigeants à analyser les revenus quotidiens. Dans le cas d'une entreprise de produits, elle est basée sur la quantité de produits vendus par jour. Dans le cas d'une société de services, elle est basée sur le taux horaire et les nouveaux projets.

M. Stone a un objectif journalier de 35 000,00 $. Grâce à l'intelligence d'affaires, il peut analyser l'avancement de chaque projet en fonction de sa rentabilité, du taux horaire et du nombre d'employés qui y travaillent. Y a-t-il trop d'employés et pas assez de travail ? Ou bien y a-t-il trop de personnes qui font des heures supplémentaires pour terminer les projets ?

Demandez plus d'informations sur l'intelligence d’affaires pour les dirigeants d'entreprise